3 coups de cœur pour des vacances sur la Riviera Maya

Accueil » Infos destinations » Mexique » Yucatan » 3 coups de cœur pour des vacances sur la Riviera Maya

La Ruta de los Cenotes 

La Ruta de los Cenotes

 

Juste à la sortie de Puerto Morelos en direction de Playa del Carmen, une grande arche indique l’entrée de la Ruta de los Cenotes. Sur des dizaines de kilomètres, vous y trouverez plusieurs de ces fameux puits (grottes sous-marines) à l’état naturel ou aménagés avec des infrastructures touristiques.

Le Parque Cenote Las Mojarras fait 65 m de diamètre et 14 m de profond. C’est un cenote ouvert qui s’apparente à un lac. Parmi les services et installations, on retrouve deux tyroliennes, des tours de plongeon, une aire de camping et de pique-nique dotée de hamacs et des toilettes.

Le Cenote El Verde Lucero est une belle expérience. Tout y est très calme et, si vous restez immobile dans l’eau pendant quelques minutes, vous aurez peut-être la chance de voir les tortues remonter à la surface.

Au Km 19 de la Ruta de los Cenotes, Selvatica fait figure d’exception. Ce parc d’attractions construit autour d’un cenote propose également des tyroliennes, des sauts en parachute, des rallyes avec plusieurs types de véhicules tout-terrains dans la jungle, etc. La plupart des excursions sont vendues en forfait dans les hôtels. Si vous arrivez par vos propres moyens, sachez qu’on propose un circuit « tyrolienne et cenote » à prix réduit.

L'ancienne ville de Tulum

L'ancienne ville de Tulum

 

L’ancienne ville de Tulum (mot maya signifiant « mur ») a connu son apogée entre l’an 900 et l’an 1540 environ, soit au moment du déclin des grandes villes de l’intérieur. Ses temples et édifices, beaucoup plus petits que ceux de Chichén Itzá, témoignent du style d’architecture que l’on retrouve partout sur la côte mexicaine de la mer des Caraïbes.

Tulum était à l’origine peuplée de plusieurs milliers de personnes. C’était aussi un marché important relié à plusieurs villes environnantes, entre autres à Cobá et à Xel-Há. Bien que Tulum fût abandonnée au XVIe siècle, elle servit de refuge aux Mayas de Chan Santa Cruz lors du conflit armé entre les Blancs et les Mayas durant la guerre des Castes. Les habitants de Tulum Pueblo (un peu plus au sud que le site archéologique) sont d’ailleurs en grande partie des descendants de ce peuple fier et indépendant.

En 1993, le gouvernement a lancé un vaste programme de restauration et de conservation des édifices de Tulum, reconnaissant ainsi son intérêt historique.

Beaucoup de touristes logeant à Cancún ou à Cozumel découvrent Tulum avec l’un des nombreux tours guidés en autocar organisés par presque toutes les agences de voyages de la région. Tulum recevrait plus d’un million de visiteurs par année. Le moment de la journée le plus agréable pour visiter Tulum est tôt le matin ou en fin d’après-midi, quand les touristes venus en autocar sont partis et que le soleil n’est pas trop chaud. La visite dure environ 2h.

Les sites de plongée de Cozumel

Les sites de plongée de Cozumel

 

Plus grande île du Mexique, entourée d’une mer turquoise et d’un spectaculaire chapelet de récifs coralliens, l’Isla Cozumel demeure un paradis pour les plongeurs. Située à 19 km de la côte, cette île plate en forme de pince de homard mesure environ 48 km de long sur 16 km en son point le plus large.

Du débutant au plongeur chevronné, l’île reçoit annuellement des centaines de milliers de plongeurs. Le récif Palancar, sans aucun doute le plus spectaculaire en raison de son étendue, de ses grottes et tunnels, et de ses bancs de poissons fabuleux, attire à lui seul des milliers de nageurs chaque année.

Le récif Yucab  se prête parfaitement à la photographie sous-marine d’espèces qui restent immobiles pour éviter le courant. C’est un endroit idéal pour les débutants.

Le populaire récif Santa Rosa, surnommé « le mur », de même que le récif Colombia, présentent aux plongeurs intermédiaires et chevronnés de magnifiques falaises descendants jusque dans les abîmes. On y croise des raies aigles et léopards entre mars et octobre, ainsi que des tortues occasionnellement.

L’avion qui gît au fond du récif La Ceiba  (un appareil Convair Liner CV-240, bimoteur commercial datant des années 1940) attire aussi son lot d’hommes-grenouilles.

Enfin, le récif El Paso del Cedral permet aux plongeurs intermédiaires et experts de visiter une caverne et d’affronter de gros poissons toujours affamés (des mérous bien souvent) qui n’aiment pas les visiteurs aux mains vides.

Des traversées quotidiennes ont lieu entre Playa del Carmen, sur la Riviera Maya, et Cozumel à bord de navettes modernes des compagnies Ultramar et Mexico Waterjets. Le premier départ de Playa a lieu à 6h et le dernier à 22h, à des intervalles d’environ 1h.

 

 

 

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube vimeo flickr Instagram

securite

credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)