Explorez la biodiversité exceptionnelle du Panamá

Accueil » Infos destinations » Amérique centrale » Panamá » Explorez la biodiversité exceptionnelle du Panamá

Panamá : explorez une biodiversité exceptionnelle

Véritable pont suspendu entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, l’isthme de Panamá, bordé de part et d’autre par les océans Atlantique et Pacifique, s’étend sur environ 750 km entre la Colombie et le Costa Rica.

Le pays recèle de nombreuses richesses, dont sa biodiversité passionnante.

Depuis les plages de la côte Pacifique jusqu’aux jungles du Darién, voici quelques idées pour observer la faune panaméenne.

1. Découvrir le parc national du Darién et ses 2 000 espèces animales et végétales

Panamá : explorez une biodiversité exceptionnelle

Avec ses 579 000 ha, le parc national du Darién est le plus grand parc protégé de la République panaméenne.

Créé en 1980, il est venu prolonger naturellement le Parque Nacional Los Katíos (70 000 ha), situé de l’autre côté de la frontière et fondé dès 1973 par le gouvernement colombien. Avec ses marécages côtiers, ses montagnes et sa dense forêt tropicale humide, il est considéré par les scientifiques comme le parc national le plus diversifié des tropiques.

Avec ses 2 440 espèces animales et végétales répertoriées jusqu’à présent (et les recherches se poursuivent!), il constitue l’un des parcs les plus riches de toute l’Amérique centrale. On y dénombre jusqu’à 10 types de végétation différents et pas moins de 23 espèces animales endémiques, dont cinq espèces de félins (incluant le puma et le jaguar).

Parmi les 530 espèces d’oiseaux que l’on y trouve figure la célèbre harpie, l’un des plus puissants rapaces au monde. De nombreux tapirs et pécaris peuvent également y être observés. De plus, à lui seul, le parc national du Darién abrite plus de 60% des mammifères qui existent dans l’isthme.

2. Observer le quetzal, l’oiseau mythique

Panamá : explorez une biodiversité exceptionnelle

Les personnes intéressées par les quetzals et d’autres oiseaux trouveront dans la région de Boquete, du Parque Nacional Volcán Barú et du Parque Internacional La Amistad, de nombreux endroits où observer la faune ailée.

Selon les ornithologues, la période la plus propice à l’observation du quetzal se situe aux mois d’avril et de mai. Cependant, à moins de pratiquer cette activité depuis longtemps ou de bien connaître la région, n’oubliez pas qu’il n’est pas aisé de trouver les points d’observation idéaux.

Louer les services d’un guide local constitue donc un sérieux avantage, ce dernier étant habitué à repérer les lieux où nichent habituellement les différentes espèces.

3. Plonger à la rencontre de la fascinante vie sous-marine du Parque Nacional Marino Golfo de Chiriquí

Panamá : explorez une biodiversité exceptionnelle

Sur près de 15 000 ha, le Parque Nacional Marino Golfo de Chiriquí protège un ensemble d’une trentaine d’îles et d’îlots entourés de nombreux récifs coralliens.

L’endroit est donc particulièrement propice à l’exploration des fonds sous-marins. Les Islas Secas, les Islas Ladrones et l’Isla Montuosa sont le théâtre d’une vie sous-marine hors du commun : dauphins, baleines (durant l’été), hippocampes, requins, raies mantas sont visibles sans grand effort, de même que des dizaines d’espèces de poissons particulièrement recherchées par les pêcheurs au gros.

4. Voir les tortues marines et la grenouille vénimeuse multicolore de l’île de Bastimentos

Panamá : explorez une biodiversité exceptionnelle

Le Parque Nacional Marino Isla Bastimentos occupe une large portion du territoire de l’île de Bastimentos et préserve les écosystèmes de ses plages, mangroves et récifs de corail.

Avec sa faune marine riche et ses gigantesques plages qui accueillent jusqu’à quatre espèces de tortues marines, il demeure unique au pays. Le parc est aussi la demeure d’une grenouille venimeuse dont le nom scientifique est Dendrobates pumilio, connue pour sa grande variété de couleurs, allant du rouge écarlate au vert acidulé en passant par l’orange vif.

Malgré ses couleurs vives et sa présence importante dans l’archipel, il est toutefois assez rare de pouvoir l’observer.

 

Ces suggestions vous ont plu? Découvrez-en d’autres avec les ouvrages publiés par Ulysse sur le Panamá

 

 

Ce texte est tiré de :

Panama

Panama

32,95$CAD

Ce titre pourrait vous intéresser :

 

 

Publicité

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube vimeo flickr Instagram

securite

credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)