Évasion sur la côte acadienne du Nouveau-Brunswick

Accueil » Infos destinations » Provinces Atlantiques » Nouveau-Brunswick » Évasion sur la côte acadienne du Nouveau-Brunswick

Évasion sur la côte acadienne du Nouveau-Brunswick!

Le long de la côte du golfe du Saint-Laurent au Nouveau-Brunswick s’égrène un chapelet de villes et villages acadiens.

Le nom de la « côte acadienne » évoque de longues plages de sable blanc aux eaux étonnamment chaudes, du homard frais qu’on déguste à toute heure, ainsi que l’atmosphère fébrile des nombreux ports de pêche, sans oublier le sens inné de la fête qu’ont les Acadiens.

Voici les attraits incontournables de la côte acadienne.

Le long du détroit de Northumberland

Évasion sur la côte acadienne du Nouveau-Brunswick

Le parc provincial Murray Beach comprend, en plus d’une belle plage, un terrain de camping et une aire de jeux. De là, la vue sur le pont de la Confédération est imprenable. Vous pouvez également vous offrir une excursion en kayak de mer dans le détroit de Northumberland.

Située à Cap-Pelé, la plage de l’Aboiteau est splendide, idéale pour la baignade. Un long remblai de rocs et de pierres la cache de la route, d’où le nom de la plage. Le quai de l’Aboiteau se trouve à environ 500 m de la plage, le long de la même route. L’endroit est très authentique.

Le Pays de la Sagouine a été aménagé sur l’Île-aux-Puces, au cœur de la baie de Bouctouche, pour faire revivre l’Acadie du début du XXe siècle en s’inspirant de la pièce de théâtre à grand succès La Sagouine d’Antonine Maillet. On a eu l’excellente idée d’animer le site avec les personnages de la célèbre pièce, qui présentent des mises en scène, de la musique et des chansons.

La dune qui s’étend sur 12 km le long de la baie de Bouctouche est l’habitat d’une grande variété de plantes et d’animaux aquatiques, ainsi que d’oiseaux migrateurs ou riverains, entre autres le grand héron, le pluvier siffleur et la sterne. L’Éco-centre Irving de la dune de Bouctouche vise à préserver et à mieux faire connaître cet écosystème fragile.

Le magnifique parc national Kouchibouguac, recouvert d’une forêt de feuillus et de conifères, notamment de thuyas, et parsemé de tourbières, possède plus de 26 km d’une superbe côte maritime, ponctuée de marais salés, de lagunes, de dunes et de plages de sable doré, probablement les plus belles plages de cette partie de la province.

La Péninsule acadienne

Évasion sur la côte acadienne du Nouveau-Brunswick

Protégé par le détroit qui le sépare de l’île Lamèque, le site où se trouve aujourd’hui Shippagan fut d’abord un poste de traite avant de devenir, dès la fin du XVIIIe siècle, un port de mer. Le charme de Shippagan tient, bien entendu, à son site sur la mer, mais aussi, et pour beaucoup, à son atmosphère unique de ville portuaire.

Pour découvrir le monde fascinant de la pêche moderne en Acadie et dans le golfe du Saint-Laurent, et surtout la riche faune qui peuple les fonds marins de la région, faites une visite de l’Aquarium et Centre marin du Nouveau-Brunswick à Shippagan.

De Shippagan, un pont (route 113) permet d’accéder à l’île Lamèque. Un arrêt s’impose à l’église Sainte-Cécile de Petite-Rivière-de-l’Île. C’est dans le cadre enchanteur de cette mignonne église de bois très colorée que se tient le Festival international de musique baroque de Lamèque.

De l’île Lamèque, un pont (route 113) mène à l’île Miscou, un autre havre de paix fort peu peuplé mais connu pour ses quelques belles plages souvent désertes. À l’extrémité de l’île s’élève le phare de l’île Miscou, l’un des plus vieux phares du Nouveau-Brunswick (1856); de son sommet, on bénéficie d’un très beau point de vue sur l’océan.

À Caraquet, c’est d’abord le dynamisme et la chaleur des habitants qui charment. Plus grande ville de la péninsule, dotée de plusieurs hôtels et restaurants, Caraquet est aussi, à juste titre, considérée comme le cœur culturel de l’Acadie.

Aucun livre d’histoire sur l’Acadie ne peut rivaliser, en termes d’efficacité pédagogique, avec le Village Historique Acadien, situé à environ 10 km à l’ouest de Caraquet. On y a reconstitué, sur une vaste propriété, un village qui comprend une quarantaine de maisons et autres bâtiments dont la plupart sont authentiques, datant entre 1770 et le début du XXe siècle.

 

Ces suggestions vous ont plu? Découvrez-en d’autres avec les ouvrages publiés par Ulysse sur les Provinces atlantiques du Canada.

 

 

Ce texte est un extrait de :

Provinces maritimes du Canada

Provinces maritimes du Canada

29,95$CAD
Aussi disponible: ePub PDF
Feuilleter un extrait.

Ce titre pourrait vous intéresser :

 

 

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube vimeo flickr Instagram

securite

credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)