Maine

Accueil » Infos destinations » Amérique du nord » États-Unis » Maine

Publicité

Publicit? Desjardins

Ni la beauté sereine des montagnes et des lacs virginaux, ni les innombrables anses, plages sablonneuses, baies rocheuses et ports pittoresques du Maine d’aujourd’hui, tous plus paisibles les uns que les autres, ne laissent soupçonner la violence des événements qui ont jadis façonné la géographie sans pareille de la région. Ce sont en effet des forces parmi les plus imposantes sur terre qui ont créé le paysage unique de cet État, certaines montagnes ayant surgi des profondeurs du sous-sol sous la poussée de volcans préhistoriques, tandis que d’autres doivent leur formation à un gigantesque glacier en mouvement qui a par ailleurs creusé et sculpté sur son passage de profondes vallées sinueuses de même que le Somes Sound, le seul véritable fjord de la côte est des États-Unis, qui pourfend sans merci Mount Desert Island.

La côte sud

La côte sud du Maine s’étend de la ville de Kittery à la région de Sebago Lakes. Cette portion du littoral réjouira le cœur des amateurs de plages, car elle offre des kilomètres et des kilomètres de beaux rubans sablonneux dans des localités telles qu’Ogunquit, Wells, les Kennebunks et Old Orchard Beach. En été, les villages de la côte sud du Maine sont en outre prisés non seulement des amants du soleil et de la mer, mais aussi des mordus de lèche-vitrine, surtout à Kittery et à Freeport, où pullulent les magasins d’usine.

Ogunquit

Dans la langue des Algonquins, le mot ogunquit signifie "bel endroit près de la mer". Leurs contemporains de la communauté artistique sont d’ailleurs totalement en accord avec cette appellation. Ogunquit s’est effectivement rendue célèbre grâce à son effervescence artistique au début du XXe siècle, et, encore aujourd’hui, nombre de créateurs immortalisent sa longue plage de sable fin à travers leurs talents de paysagistes ou d’auteurs. Ogunquit est également une destination de choix auprès de la communauté gay; il s’agit en fait, pour ce groupe, de la destination américaine la plus populaire après Provincetown, à Cape Cod, Massachusetts.

Fidèle à sa réputation de village d’artistes, Ogunquit s’est dotée d’une admirable petite galerie d’art que l’on peut facilement qualifier de musée. L’Ogunquit Museum of American Art propose une sélection d’œuvres d’artistes qui ont travaillé ou qui travaillent encore dans la région. Son nombre impressionnant de fenêtres lui confère un charme bien particulier et permet de ne jamais perdre la mer de vue.

Portland

Portland est une petite ville qui surplombe la baie de Casco. On la surnomme "la San Francisco de l’Est". Évidemment, ses rues étroites qui semblent plonger dans la mer, l’abondance de ses maisons victoriennes et même son effervescence culturelle (surprenante pour une ville de cette taille) rappellent San Francisco, mais la comparaison demeure injuste.

Fondé en 1882, le Portland Museum of Art est le plus important musée d’art du Maine. Il possède une impressionnante collection d’œuvres d’artistes américains, entre autres Winslow Homer. Depuis 1991, la collection "Joan Whitney Payson" fait partie de la collection du musée. Cette série se compose, entre autres, d’œuvres de Degas, de Renoir et même de Picasso. Pour sa part, la collection "Scott M. Black" se consacre à l’art européen du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

La côte centrale

La côte centrale du Maine englobe la portion du littoral comprise entre Brunswick et la région de Downeast Acadia. Les quatre comtés de la région – Knox, Lincoln, Sagadahoc et Waldo – s’enorgueillissent de collines ondulantes et de pittoresques ports de pêche qui en font une destination estivale de choix. La plupart des localités possèdent un riche passé de construction navale, de commerce maritime et de tourisme. Le long de la côte, vous pourrez explorer les nombreuses bandes de terre qui s’avancent dans la baie de Penobscot et l’océan Atlantique tout en profitant de leurs belles plages.

Bath

Située sur les berges de la rivière Kennebec, Bath possède une tradition navale qui remonte à 1762, l’année où le Earl of Bute a été lancé depuis les chantiers de la ville. Au XIXe siècle, Bath est devenu l’un des principaux ports maritimes des États-Unis, rivalisant à ce titre avec New York, Boston, Philadelphie et Baltimore.

Érigé à l’emplacement de l’ancien Percy and Small Shipyard (chantier naval), tout juste à la périphérie de Bath, le Maine Maritime Museum s’avère à la fois intéressant et instructif. C’est à cet endroit qu’a été construite la goélette à six mâts Wyoming, soit le plus grand vaisseau jamais utilisé par la Marine américaine, et les nombreux bâtiments qu’on trouve sur place renferment des expositions sur les différents aspects de la vie en mer.

Rockland

Rockland a été nommée ainsi en raison du calcaire qui a longtemps alimenté son économie, de pair avec la pêche et la construction navale. Son port est bien protégé de la mer par une bande de terre rocheuse, et son Main Street Historic District a été inscrit au registre national des lieux historiques pour ses beaux et nombreux exemples d’architecture italianisante, en mansarde, néogrecque et néocoloniale.

Rockland a connu quatre William Farnsworth influents en autant de générations, et leurs biens de même qu’une grande partie de la propriété familiale ont permis la création du Farnsworth Art Museum après le décès de Lucy Farnsworth en 1935. Inauguré en 1948, ce musée présente une exposition permanente et également des expositions temporaires d’art américain des deux derniers siècles dont l’accent porte surtout sur les œuvres d’artistes du Maine ou d’artistes qui ont pris cet État pour sujet.

Downeast Acadia

La région du Maine connue sous le nom de "Downeast Acadia" englobe des portions côtières des comtés de Hancock et de Washington. Le terme "Downeast" vient du temps où les goélettes transportaient des marchandises le long de la côte, les vents dominants du sud-ouest les poussant alors vers l’est (east), sous le vent (downwind). Il s’agit d’une région encadrée par la baie de Penobscot à l’ouest, le Canada à l’est et l’océan Atlantique au sud, qui présente un littoral irrégulier ponctué d’îles, de péninsules, d’anses et de baies.

Mount Desert Island

Surgie de la mer sous l’action combinée de l’érosion et de la fonte des glaciers au fil de centaines de millions d’années, Mount Desert Island est une des plus grandes îles de la Nouvelle-Angleterre. C’est Samuel de Champlain qui l’a découverte et ainsi baptisée ("île des Monts Déserts") en 1604. Elle faisait alors partie de l’Acadie, soit une région englobant les côtes de l’est du Maine, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse d’aujourd’hui.

Et c’est d’ailleurs en mémoire de l’ancien territoire acadien que fut nommé son principal attrait, l’Acadia National Park , l’un des plus beaux parcs nationaux des États-Unis. La façon la plus logique d’explorer ce parc est sans conteste d’emprunter la Park Loop Road , une boucle à sens unique de 27 mi (43 km) qui fait le tour des attraits les plus intéressants et permet d’en apprécier la topographie unique.

Bar Harbor

Hôtels, motels et restaurants constituent l’avant-poste de Bar Harbor, naguère la destination estivale privilégiée des bien nantis de Boston et de Philadelphie. De nos jours, c’est plutôt la classe moyenne qui constitue le gros des hordes touristiques qui l’envahissent chaque été, venus visiter l’Acadia National Park voisin.

La ville possède les atouts – et les inconvénients – d’une destination touristique populaire: si une balade sur le quai, au bout de la rue principale, permet d’embrasser du regard la splendide Frenchmans Bay , il faut cependant partager ce plaisir avec un nombre toujours plus grandissant de touristes... Le Shore Path longe le rivage et permet d’observer au loin les Porcupine Islands ou d’admirer de près les magnifiques villas qui ont survécu à l’incendie de 1947; cette boucle d’environ 1 mi (1,6 km) vous ramènera à votre point de départ en passant par la rue principale, avec sa ribambelle de boutiques et de restaurants.

La région des lacs et des montagnes

Adossée au New Hampshire, avec lequel elle partage la White Mountain National Forest, la région des lacs et des montagnes s’étend jusqu’à la frontière du Québec, plus au nord. La partie sud de la région, facilement accessible de Portland, la métropole du Maine, recèle de nombreux lacs (entre autres dans la région de Sebago Lakes) qui en ont fait une destination de villégiature estivale très courue. Plus au centre, la nostalgique Bethel, au charme suranné, ouvre les portes de la White Mountain National Forest. Enfin, la portion nord de la région, avec d’un côté le paisible village de Rangeley et de l’autre la station de sports d’hiver Sugarloaf, offre, l’année durant, sa nature généreuse aux mordus de plein air.

Rangeley

S’articulant autour de la ville éponyme, la région des Rangeley Lakes , vaste étendue d’eau et de verdure cernée de montagnes, constitue essentiellement un havre de nature vierge et d’air pur propice à la pratique d’innombrables activités de plein air.

Une curiosité dans ce coin perdu, le Wilhelm Reich Museum est en fait le domaine et l’observatoire du célèbre psychiatre et psychanalyste tels que ce dernier les laissa à sa mort. Érigé sur un promontoire avec vue panoramique sur la campagne environnante, l’Orgone Energy Observatory loge dans un édifice à l’architecture remarquable.

Bethel

Bethel présente pour sa part une belle unité architecturale, typique de la Nouvelle-Angleterre telle qu’on se l’imagine. Avec ses maisons blanches à clins de bois, son quartier historique et ses pelouses manucurées à perte de vue, la ville possède un charme fou et une assurance tranquille que ne dément pas la qualité des diverses échoppes et auberges qui la parsèment.

Parmi le lot de demeures historiques que compte la ville, il faut mentionner la Dr. Moses Mason House, une résidence de style Federal érigée en 1813 et parfaitement restaurée. Construite pour le notable du même nom, elle abrite accessoirement la société d’histoire locale. D’autres maisons d’un intérêt historique certain se retrouvent dans la même rue, regroupées au sein de l’Historic District , notamment l’ONeil Robinson House.

Les forêts du Nord

Parsemée de quelques villes isolées, la région offre à la vue un environnement de lacs et de forêts à faire se pâmer le plus blasé des coureurs des bois! Au milieu de cet écrin de verdure émergent quelques joyaux choisis, notamment le Baxter State Park et le lac Moosehead, auréolés l’un comme l’autre du lustre particulier qui sied à un lieu d’exception: la beauté sauvage de la nature restée vierge pour le premier et le calme olympien d’un immense plan d’eau pour le second.

Millinocket

Millinocket, qui se trouve à 116 mi (185 km) de Calais, est la première localité d’importance que vous rencontrerez en direction de cette région des forêts du Nord. Rien à signaler à propos de cet endroit, sinon qu’il constitue un tremplin vers le Baxter State Park , un pur joyau de nature vierge d’environ 80 000 ha ayant le Mount Katahdin comme vedette principale.

Greenville

De retour à Millinocket, un lacis de routes vous mènera, 88 mi (140 km) plus à l’ouest, à Greenville, une charmante petite localité située à l’extrémité sud du Moosehead Lake , cet immense plan d’eau long de 64 km et large de 16 km.

Cette petite mer intérieure, autrefois très utile pour le transport du bois, n’a aujourd’hui qu’une vocation récréative. Toutefois, les terres qui le bordent appartenant presque en totalité à des entreprises forestières, on n’y voit que très peu de constructions riveraines, tant et si bien que les paysages entourant le lac sont restés inviolés. Ce décor idyllique constitue donc un théâtre de choix pour le SS Katahdin , un splendide vapeur mythique du début du XXe siècle (carburant aujourd’hui au gazole) qu’on a reconverti en bateau de croisière après une longue carrière commerciale.

Pour en savoir plus, Ulysse vous propose...

Le Maine

Le Maine

5,99 $USD

Ajouter au panier
 
Nouvelle-Angleterre

Nouvelle-Angleterre

36,95 $USD

Ajouter au panier

 

Pour plus de titres sur cette région...

Publicité

 

Destinations québécoises : Bas Saint-Laurent  Cantons-de-l'Est  Charlevoix  Gaspésie  Laurentides  Montréal  Saguenay-Lac Saint-Jean  Ville de Québec
Destinations canadiennes : Ontario  Ouest canadien  Provinces atlantiques  Québec  Vancouver  Yukon et les Territoires du Nord-Ouest
Destinations américaines : Arizona  Boston  Californie  Chicago  Floride  Hawaii  Las Vegas  Maine  New York  San Francisco  Vermont
Destinations soleil : Antilles Françaises  Argentine  Bahamas  Costa Rica  Cuba  Guadeloupe  Jamaïque  Mexique  Panamá  République dominicaine
Ailleurs dans le monde : Angleterre  Dubaï  France  Espagne  Guatemala  Italie  Kenya  Maroc  Pérou  Singapour  Suisse  Tanzanie  Tunisie  Turquie
Voyager autrement : Activités de plein air  Croisières  Longs séjours  Stages à l'étranger  Voyages d'affaires  Voyager en famille  Vivre à l'étranger

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube vimeo flickr

securite

credit sodec

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada Canada

euro Union européenne

USA États-Unis

Grande Bretagne Royaume-Uni

autre Ailleurs dans le monde (incluant Suisse et les Dom Tom)