Vermont

Il faut bien se rendre à l’évidence: tout le monde adore le Vermont. D’ailleurs, comment résister à ce coin de pays qui ravive spontanément la nostalgie latente au cœur même des citadins les plus endurcis? Pour plusieurs, le Vermont, c’est une sorte d’Arcadie au sein d’un pays qui souffre de la dégradation urbaine, d’un développement débridé, du dépérissement de l’environnement, d’une criminalité rampante et de l’impersonnalité des rapports humains. Entre les paysages bucoliques ponctués de collines ondulantes sur lesquelles paissent paisiblement les vaches, les églises aux blancs clochers, les ponts couverts, les magasins généraux et les érablières, voici une terre où l’on se voisine courtoisement et où l’on traite l’environnement avec sagesse.

La Champlain Valley

La Champlain Valley est encadrée à l’ouest par le lac Champlain, qui forme une frontière naturelle entre le Vermont et la chaîne des Adirondacks de l’État de New York. Il a toujours été au cœur du développement industriel et commercial du Vermont, et regorge aujourd’hui de possibilités récréatives. Il exerce en outre un rôle modérateur sur le climat et fait de la vallée du même nom la partie la plus douce de l’État.

Burlington

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, Burlington est la ville la plus populeuse du Vermont et l’a d’ailleurs toujours été depuis 1840. Cela dit, l’agglomération de Burlington, qui englobe quelques localités avoisinantes, constitue une sorte de métropole vermontoise de quelque 200 000 habitants.

Il n’y a pas si longtemps, le bord de l’eau de Burlington n’était encore qu’un secteur postindustriel mal en point n’ayant guère d’attrait à offrir aux visiteurs. Sa transformation complète a toutefois donné naissance au Waterfront Park , où l’on peut aujourd’hui tranquillement s’asseoir sur un banc de la promenade, promener son chien, faire une balade à vélo ou en patins à roues alignées, faire une croisière, assister à un festival ou simplement admirer le soleil se coucher derrière les Adirondacks.

Shelburne

On vous excuserait sans doute de croire que Shelburne n’est qu’une banlieue comme tant d’autres de la plus grande ville du Vermont, sans rien d’autre à offrir qu’une succession de galeries marchandes et de motels appartenant aux grandes chaînes, mais vous n’en seriez pas moins profondément dans l’erreur.

Les Shelburne Farms , un complexe de plus de 1 500 ha créé grâce à la fortune et à la vision du Dr W. Seward Webb et de son épouse héritière Eliza Vanderbilt Webb, ont vu le jour entre la fin des années 1880 et le début des années 1890. À l’origine une ferme modèle où l’on démontrait les techniques de pointe en matière agricole, elle regroupe aujourd’hui une ferme laitière de près de 600 ha et les locaux d’un organisme sans but lucratif qui se spécialise dans les programmes d’éducation environnementale à l’intention des écoliers et des familles.

Middlebury

S’il est vrai que l’identité de Burlington est façonnée par son université, force est de reconnaître que Middlebury ne vit et respire que pour son Middlebury College. Ainsi, alors que de nombreuses villes du Vermont se tournent vers l’extérieur, c’est-à-dire vers le tourisme, Middlebury se tourne entièrement vers son centre vital, incarné par son établissement d’enseignement supérieur.

Le Vermont Folklife Center présente quelques expositions portant sur les arts populaires et traditionnels. Sa salle d’archives renferme entre autres des bandes sonores sur lesquelles des Vermontois racontent leurs histoires et parlent de leurs activités.

De Stowe à Woodstock

Ce circuit varié part de la station touristique de Stowe, dans le nord du Vermont, vous entraîne vers le sud sur la panoramique route 100, qui longe les limites septentrionales de la Green Mountain National Forest, et fait un détour par Montpelier, la capitale du Vermont, avant de reprendre la route 100 jusqu’aux villes de la Mad River Valley que sont Waitsfield et Warren, de piquer vers le sud jusqu’au centre de ski de Killington, puis vers l’est sur la route 4 jusqu’à Woodstock et Quechee.

Stowe et Smugglers’ Notch

Stowe est le siège du Trapp Family Lodge , soit la demeure de la famille von Trapp, dont l’épopée chantante se trouve relatée dans le célèbre film The Sound of Music (La Mélodie du bonheur). En hiver, ce sont principalement les 145 km de pistes de ski de fond qui attirent les visiteurs, mais si vous êtes dans le coin le reste de l’année, pourquoi ne pas gravir Trapp Hill Road pour jeter un coup d’œil aux jardins de la maison (en été) ou simplement admirer le spectaculaire panorama de montagne (toute l’année)?

Montpelier

Montpelier est la plus petite capitale américaine, et la seule à ne posséder aucune succursale McDonald’s! De nombreuses compagnies d’assurances y ont cependant leur siège, et il semble qu’on y trouve le plus grand nombre d’avocats par habitant de toutes les villes américaines, ce qui pourrait donner l’impression qu’il s’agit d’une petite ville plutôt terne et collet monté, alors qu’il n’en est rien.

L’actuel capitole du Vermont, ou State House , est en fait le troisième en titre. Le premier, une structure en bois de 1808 érigée à l’emplacement du palais de justice, a d’abord été remplacé, en 1838 et sur le présent site, par une construction néoclassique beaucoup plus imposante qu’un incendie détruisit en 1857, faisant ainsi place au bâtiment d’aujourd’hui, qui n’en conserve que le portique grec.

Woodstock

Woodstock est sans contredit un village imposant, dont beaucoup de bâtiments sont d’ailleurs inscrits au registre national des lieux historiques. Son terrain communal de forme elliptique s’entoure de multiples structures de style Federal et néoclassique qui témoignent de la prospérité de ses citoyens au cours des deux derniers siècles. Y vivent en outre, depuis plusieurs générations, des écologistes de premier plan dont l’héritage a servi de fondement aux principaux attraits du village.

La Sugarbush Farm , une ferme d’exploitation familiale, produit et vend de délicieux fromages et sirops d’érable, que vous pourrez d’ailleurs goûter, ainsi que d’autres produits du terroir vermontois.

Quechee

Avant d’arriver à Quechee même, vous croiserez le Vermont Institute of Natural Science Nature Center . Le centre présente une collection de rapaces dans des volières extérieures qui impressionneront aussi bien les ornithologues que les profanes. Du hibou souffrant d’une déficience visuelle au pygargue à tête blanche incapable de voler, tous les rapaces que vous pourrez y admirer sont nés avec une anomalie ou ont subi des blessures telles qu’ils ne peuvent être relâchés dans la nature.

Le Northeast Kingdom

Le Northeast Kingdom a ainsi été nommé par le gouverneur George Aiken du Vermont, qui devint par la suite sénateur. Il avait en effet déclaré, en 1949: Vous savez, ce coin de pays est tellement joli qu’on devrait le baptiser "royaume du nord-est" du Vermont.

St. Johnsbury

St. Johnsbury ou "St. J.", ainsi qu’on la désigne par ici, est le chef-lieu du Royaume. En 1815, la famille Fairbanks, venue du Massachusetts, s’y installait.

Le Fairbanks Museum and Planetarium a été fondé en 1889 par Franklin Fairbanks, le neveu de Thaddeus et l’héritier de la fortune familiale. Témoin vibrant de la fascination victorienne pour le naturalisme et les cultures du monde, il renferme une incroyable collection vouée à l’histoire naturelle de même que quelques trouvailles pour le moins étonnantes. Ainsi, outre une vaste collection d’oiseaux et d’autres espèces sauvages du Vermont et d’ailleurs, ce musée possède une collection éclectique de jouets du XIXe siècle et de souvenirs de la guerre de Sécession.

Lake Willoughby et Westmore

Les cartes géographiques indiquent que le village de Westmore se trouve à l’extrémité nord-est du lac Willoughby. Dans la réalité, par contre, il n’a pas vraiment d’existence propre, dans la mesure où toutes ses installations – un magasin ou deux, de petits cottages offerts en location, un hôtel, un terrain de camping, une église, deux plages et des sentiers de randonnée – s’égrènent le long de la route 5A en bordure des rives orientales du lac.

Le lac Willoughby est sans contredit le joyau de la couronne du Northeast Kingdom. Il s’agit d’un lac glaciaire long et étroit faisant plus de 90 m de profondeur, et son eau est incroyablement claire. Il s’impose comme un rendez-vous récréatif fort apprécié depuis le milieu du XIXe siècle, à l’époque où les hôtels établis à ses deux extrémités proposaient moult divertissements tandis qu’un bateau à vapeur offrait des balades d’agrément.

Brownington

Le principal attrait de Brownington est l’Old Stone House Museum , une structure en granit de quatre étages qui semble aujourd’hui quelque peu hors contexte dans cette petite ville panoramique perchée au sommet d’une colline. Il présente une collection éclectique qui comprend plusieurs orgues Estey fabriqués à Brattleboro, des outils et des jouets du XIXe siècle, des vestiges de la guerre de Sécession, quelques effets personnels de Twilight et des objets provenant de l’école, sans oublier 11 salles renfermant des objets historiques qui viennent d’autant de villes et villages du comté ainsi que certaines curiosités qui ne manqueront pas de piquer votre imagination.

Glover

Glover est surtout connue pour son Bread and Puppet Museum , aménagé dans une ancienne étable à vaches laitières de 1863 en périphérie immédiate de la ville depuis maintenant un quart de siècle. Ce musée abrite de fantastiques créations en papier mâché utilisées pour les productions du Bread and Puppet Theater depuis les années 1960, et il se veut une sorte de livre ouvert sur l’histoire de cette troupe de réputation internationale.

Le sud du Vermont

Ce circuit vous entraîne de Brattleboro vers l’angle sud-est de l’État, puis vers Bennington au sud-ouest, par un trajet contraire au sens des aiguilles d’une montre qui croise quelques petits villages aux attrayantes maisons revêtues de clins blancs et découpées de persiennes vertes. La portion sud de la Green Mountain National Forest couvre une grande partie de cette région, si bien qu’on y trouve maintes montagnes boisées, des paysages spectaculaires et des possibilités récréatives de tout premier ordre.

Brattleboro

Depuis Burlington, notre visite du Vermont ne nous a conduits vers aucune ville aussi branchée, aussi haute en couleur et aussi mondaine que Brattleboro, dont artistes, musiciens, danseurs et éducateurs de tout horizon représentent une importante tranche de sa population. Vous n’y trouverez pas le pittoresque des villages de carte postale que vous avez pu croiser jusqu’ici, mais bien plutôt une communauté dynamique et effervescente, quelques excellents restaurants et lieux d’hébergement, plusieurs galeries d’art et salles de spectacle, de nombreuses librairies et même des boîtes de nuit.

Le Brattleboro Museum & Art Center présente des expositions temporaires réellement novatrices d’envergure aussi bien régionale que nationale, de même qu’une exposition permanente d’orgues de l’Estey Organ Company, qui fabriqua plus de 300 000 harmoniums et orgues à Brattleboro entre 1850 et 1950. Le musée occupe les locaux de l’historique et fort belle gare ferroviaire de la ville, l’Union Railroad Station (1915), dont on peut encore admirer les guichets de la billetterie, les omniprésents parements de marbre et l’immense verrière baignant les lieux de lumière naturelle.

Bennington

Bennington possède suffisamment d’attraits historiques pour en faire un incontournable dans le sud du Vermont. Cette ville est fortement axée sur l’industrie manufacturière et accueille trois établissements d’enseignement supérieur, dont le Bennington College, un collège d’arts libéraux novateur entièrement réservé aux femmes à l’époque de sa fondation, en 1932.

Le Bennington Centre Cemetery , dont la création précède celle de l’église, est entourée d’une gracieuse clôture festonnée qui inspire nombre de photographes. Y sont enterrés des soldats de la guerre de l’Indépendance de même que le poète Robert Frost et sa famille, dont la tombe est marquée par des flèches le long d’un sentier visiblement très fréquenté. Ceux qui voudront en savoir plus sur la vie de ce poète américain pourront aussi visiter le Robert Frost Stone House Museum, installé dans une ancienne demeure de l’auteur.

 



Nous vous suggérons également

Escale à New York

14,95 $CAD
Ajouter au panier Ajouter au panier Aussi disponible :
ePubPDF

New York

24,95 $CAD
Ajouter au panier Ajouter au panier Aussi disponible :
ePubPDF

Escale à Boston

14,95 $CAD
Ajouter au panier Ajouter au panier Aussi disponible :
ePubPDF

 



 

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube vimeo flickr Instagram

securite

credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)