Observation des oiseaux au refuge faunique Marguerite-D’Youville

Accueil » Infos destinations » Québec » Montérégie » Observation des oiseaux au refuge faunique Marguerite-D’Youville

Observation des oiseaux au refuge faunique Marguerite-D’Youville

Le refuge faunique Marguerite-D’Youville, qui comprend l’île Saint-Bernard et le parc de la Commune, à Châteauguay, demeure méconnu. Depuis la rive du lac Saint-Louis, vous avez beau voir au loin l’oratoire Saint-Joseph et le pont Mercier, vous avez quand même l’impression de vous retrouver sur un territoire inexploré.

Un peu plus de 10 km de sentiers sillonnent tantôt des champs aux herbes hautes, tantôt des petits boisés denses, tout en longeant les marais. Ils ont été aménagés par Héritage Saint-Bernard, une corporation à but non lucratif qui assure la gestion, la protection et la mise en valeur du territoire. Le site, qui appartient aux Sœurs Grises de Montréal, a été loué en 1993, et ce, pour 40 ans, à la Fondation de la faune du Québec.

Sentiers pédestres : 10 km
Activités sur place : randonnée pédestre, croisières en ponton, ornithologie
Service de location : bâtons de marche, jumelles
Autres services : chalet d’accueil (Pavillon de l’île) avec restaurant (Café de l’île) et boutique
Information : Héritage St-Bernard, 480 boul. D’Youville, île Saint-Bernard, Châteauguay, www.ilesaintbernard.com

Marais aménagés

Un sentier longe la petite digue (600 m) et un autre, la grande digue (1,4 km). Ces barrages cachés par la végétation visent non seulement à empêcher les marais de s’assécher, mais aussi à maintenir un niveau d’eau favorable à la reproduction des poissons et des oiseaux aquatiques. Les aménagements, réalisés par Canards Illimités Canada, contribuent à attirer une grande variété d’oiseaux. Selon des inventaires d’ornithologues, 220 espèces ont été observées jusqu’à présent. À partir du sentier, vous apercevrez probablement des grands hérons, au vol ou encore immobiles comme des statues en train de guetter un petit poisson imprudent. Vos pas croiseront sans doute des grenouilles qui bondissent. Avec un peu de chance, surtout en fin de journée, peut-être verrez-vous des ratons laveurs et des chevreuils.

Plages sauvages

Le sentier de la grande digue mène aux abords du lac Saint-Louis, où se trouvent de petites plages sauvages et boisées. Vous ne pouvez pas vous y baigner, car la priorité des gestionnaires consiste à laisser les rives à l’état naturel, avec les algues et les coquillages. Il vaut tout de même la peine de faire une halte à la plage Le Grillon, juste pour flâner un peu. Vous avez la sensation d’être seul au monde, et pourtant, de l’autre côté du lac Saint-Louis, juste en face, la métropole s’anime à un rythme trépidant.

Comment s'y rendre

En voiture : direction Châteauguay, route 138, boulevard Saint-Francis, rue Salaberry Nord, sortie direction Beauharnois,
chemin Saint-Bernard, rue Notre-Dame à droite, rue Edmour à droite jusqu’au bout puis traverser le pont.

 

Ce titre pourrait vous intéresser :

 

 

Publicité

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube vimeo flickr Instagram

securite

credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)