Escapade jazzée à La Nouvelle-Orléans

Accueil » Infos destinations » États-Unis » Nouvelle-Orléans » Escapade jazzée à La Nouvelle-Orléans

Nouvelle Orléans

«Laissez les bons temps rouler», comme s’amusent à dire les habitants de La Nouvelle-Orléans, et adoptez cette philosophie de vie nonchalante propre aux États américains du Sud en arpentant la belle métropole de la Louisiane.

Si le Vieux Carré français est un excellent point de départ pour partir à la découverte des charmes de la ville, il ne faudrait pour rien au monde manquer d’explorer les quartiers voisins.

Voici 5 lieux à voir à La Nouvelle-Orléans :

Le Vieux Carré français

Nouvelle Orléans

Niché dans la courbure d’un méandre du Mississippi, le Vieux Carré français, ou French Quarter, est le plus vieux quartier de La Nouvelle-Orléans, mais également le plus coloré.

Partie originale de la ville fondée par le Montréalais Jean-Baptiste Le Moyne, sieur de Bienville, en 1718, puis sublimée par les colons espagnols à qui l’on doit son riche héritage architectural, le Quarter, comme l’appellent amicalement ses résidents, est un superbe mariage d’histoire et de culture sur un quadrilatère de rues ultra-concentrées.

Si les riches planteurs du Sud y séjournaient chaque hiver pendant la saison morte et que bon nombre de grands romanciers américains sont venus y trouver l’inspiration, ce sont aujourd’hui les touristes qui déambulent dans ses rues, assistent à un concert de jazz à l’ombre d’un patio ou savourent un cocktail sur les balcons de Bourbon Street.

Woldenberg Park

Nouvelle Orléans

C’est depuis ce site que Jean-Baptiste­ Le Moyne, sieur de Bienville, a remarqué la courbure du Mississippi en forme de croissant, donnant ainsi le surnom de Crescent City à la ville.

À l’ombre des lilas et des magnolias, ce parc offre une promenade en briques rouges qui longe le fleuve depuis l’aquarium Audubon jusqu’à la Jackson Brewery, offrant de magnifiques vues sur les navires à aubes Natchez et Creole Queen qui font des allées et venues dans le port.

Il est possible de poursuivre sa balade le long de la Moonwalk, une autre agréable promenade, laquelle se prolonge jusqu’au French Market.

Frenchmen Street

Nouvelle Orléans

Sept jours sur sept, de la fin d’après-midi jusqu’aux petites heures du matin, les mélodies de jazz et les sonorités de trompette résonnent dans la rue Frenchmen, d’une acoustique sans pareille.

Cette rue du Faubourg Marigny est en pleine renaissance sociale et musicale et c’est maintenant là que se trouvent les meilleurs bars de musique live de la ville.

Avec ses cafés et ses restos accolés les uns aux autres, une énergie palpable est concentrée dans cet espace de seulement trois pâtés de maisons. Une qualité de vie nocturne bien supérieure à la sulfureuse Bourbon Street.

Le Garden District

Nouvelle Orléans

Anciennes terres d’une immense plantation de canne à sucre, défrichées par les nouveaux résidents anglophones qui s’y sont installés après que la Louisiane fut devenue américaine en 1803, le Garden District est situé à l’ouest du Vieux Carré français et du CBD.

Beau et verdoyant, ce quartier doit son nom aux somptueux parcs et jardins qui agrémentent les demeures antebellum (c’est-à-dire qui datent d’avant la guerre de Sécession) construites par de richissimes Américains.

En remontant l’avenue Saint Charles, à pied ou à bord du célèbre tramway vert, fidèle à l’univers de Tennessee Williams, les promeneurs voient défiler de magnifiques propriétés de style néogrec (Greek Revival), dont aujourd’hui plusieurs sont habitées par des vedettes hollywoodiennes telles que Nicolas Cage, Sandra Bullock et John Goodman.

City Park

Nouvelle Orléans

Une fois et demie plus étendu que le Central Park de New York, ce parc municipal repose sur un ancien territoire forestier et marécageux qui abrite aujourd’hui la plus vaste collection de chênes matures au monde, l’âge de certains étant estimé à 600 ans, et même 900 ans.

De grandes pelouses, de vastes plans d’eau et des aires de jeux pour les enfants font de ce parc une destination agréable et rafraîchissante pour les familles et les promeneurs. Le City Park compte également plusieurs musées et jardins qui méritent le détour dont ceux décrits ci-dessous.

Avec plus de 40 000 œuvres d’art allant de la période précolombienne aux courants picturaux du XXe siècle en passant par de grands noms comme Picasso, Chagall ou O’Keeffe, le superbe New Orleans Museum of Art (NOMA) est le joyau du City Park.

Ces suggestions vous ont plu? Découvrez-en d’autres avec les ouvrages publiés par Ulysse sur le sud-est des États-Unis.

Découvrez d'autres idées d'escapades dans la région :

Votre escapade du week-endVotre escapade du week-end Votre escapade du week-end

5 expériences culturelles à
s’offrir à La Nouvelle-Orléans

5 excursions autour
de Las Vegas

5 endroits pour voir et être vu
dans la Cité des Anges

 

 

Ce texte est un extrait de :

Feuilleter un extrait.

 



 

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube vimeo flickr Instagram

securite

credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)