Terre-Neuve et Saint-Pierre-et-Miquelon en 5 lieux où ressentir l’héritage français

Accueil » Infos destinations » Provinces Atlantiques » Terre-Neuve » Terre-Neuve et Saint-Pierre-et-Miquelon en 5 lieux où ressentir l’héritage français

Terre-Neuve et Saint-Pierre-et-Miquelon en 5 lieux où ressentir l’héritage français

Façonnées par les embruns de l’océan et la dureté du climat, les côtes de Terre-Neuve-et-Labrador se laissent volontiers apprivoiser en été, lorsque les baleines, les oiseaux marins et les icebergs peuplent les eaux littorales.

À 25 km au large de l’île de Terre-Neuve, l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon représente quant à lui un bastion français au cœur des eaux canadiennes.

Sa population, d’ascendance basque, bretonne ou normande, tient mordicus à ses traditions et à son appartenance à la métropole.

Voici 5 lieux où ressentir l’héritage français.

1) Au village de Plaisance (Placentia), ancienne capitale de la colonie française de Terre-Neuve

Terre-Neuve et Saint-Pierre-et-Miquelon en 5 lieux où ressentir l’héritage français

Placentia, un village pittoresque situé en bordure de la baie de Placentia, a très tôt été associé à la présence européenne sur l’île.

Les pêcheurs basques, dès le début du XVIe siècle, s’arrêtaient déjà à cet endroit, dont la plage de galets se prêtait particulièrement bien au séchage de la morue.

Par la suite, en 1662, les Français y ont érigé un premier poste permanent, nommé Plaisance, qui fut jusqu’à la signature du traité d’Utrecht, en 1713, la capitale de la colonie française de Terre-Neuve.

2) Sur la péninsule de Port au Port, où se regroupe l’essentiel de la population de langue française de l’île de Terre-Neuve

Terre-Neuve et Saint-Pierre-et-Miquelon en 5 lieux où ressentir l’héritage français

Le long des côtes de la péninsule de Port au Port, qui offrent d’époustouflants points de vue sur l’océan, s’égrènent quelques petits villages de pêcheurs regroupant l’essentiel de la population francophone de l’île de Terre-Neuve.

Grâce à la signature du traité d’Utrecht en 1713, la France conserva des droits de pêche et de transformation du poisson jusqu’en 1904 sur la « Côte française » (French Shore, en anglais).

Ce territoire comprenait la péninsule de Port au Port et s’étendait à l’époque entre Cape St. John et Cape Ray. Une petite population acadienne s’installa également sur la péninsule après le Grand Dérangement de 1755.

La « Route des ancêtres français » relie tous ces villages en un agréable circuit en voiture ou à vélo.

3) Partout sur l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, une collectivité d’outre-mer appartenant à la France et située à 25 km au large de la péninsule terre-neuvienne de Burin

Terre-Neuve et Saint-Pierre-et-Miquelon en 5 lieux où ressentir l’héritage français

Bastion français aux portes de l’Amérique du Nord, Saint-Pierre-et-Miquelon forme un archipel fascinant.

Situées à 4 300 km de Paris mais à seulement 25 km au sud-ouest de la péninsule de Burin sur l’île de Terre-Neuve, ces îles françaises ont le statut de collectivités d’outre-mer et dépendent en grande partie de la métropole. Après plusieurs épisodes de conquête anglaise au cours du XVIIIe siècle, l’archipel est définitivement passé sous la gouverne des Français en 1815.

Peuplé en majorité par des descendants basques, bretons, normands et acadiens, l’archipel abrite aujourd’hui quelque 6 000 habitants, principalement installés à Saint-Pierre.

4) Au French Shore Interpretation Centre, à Conche, dédié à la culture et à l’héritage des premiers colons français

Terre-Neuve et Saint-Pierre-et-Miquelon en 5 lieux où ressentir l’héritage français

Le French Shore Interpretation Centre permet d’en apprendre plus sur la culture et l’héritage français de Terre-Neuve.

À ne pas manquer : une impressionnante tapisserie de 72 m de long, inspirée de la Tapisserie de Bayeux du XIe siècle, créée par l’artiste Jean Claude Roy et brodée en lin et en laine à la main par quelques femmes du petit port de Conche.

5) Dans les villages aux noms à consonance francophone de Fleur de Lys et La Scie, sur la péninsule de Baie Verte

Terre-Neuve et Saint-Pierre-et-Miquelon en 5 lieux où ressentir l’héritage français

Fleur de Lys, La Scie... Un chapelet de villages aux noms francophones retrace sur la péninsule de Baie-Verte l’histoire des pêcheurs français (basques, normands et bretons) venus pêcher la morue à Terre-Neuve voilà 500 ans.

 

Ces suggestions vous ont plu? Découvrez-en d’autres avec les ouvrages publiés par Ulysse sur le Canada.

Découvrez d'autres idées d'escapades dans la région :

Votre escapade du week-endVotre escapade du week-end Votre escapade du week-end

5 lieux pour prendre le pouls
de la coquette Charlottetown

Évasion sur la côte acadienne
du Nouveau-Brunswick

Le Cabot Trail,
une route époustouflante!

 

 

Ce titre pourrait vous intéresser :

Provinces maritimes du Canada

Provinces maritimes du Canada

29,95$CAD
Aussi disponible: ePub PDF

 



 

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube vimeo flickr Instagram

securite

credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)