7 attraits incontournables à Chicago

Accueil » Infos destinations » États-Unis » Chicago » 7 attraits incontournables à Chicago

Chicago | © Dreamstime.com/Andrey Bayda

Typiquement américaine de par sa composition humaine, un spectaculaire melting pot où tous ont influencé le devenir de la mégalopole, Chicago l’est aussi par sa folie des grandeurs, sa démesure. Aujourd’hui, ses imposants gratte-ciel célèbrent l’architecture moderne, ses œuvres d’art public signées par de grands maîtres illuminent ses rues, ses musées renferment des trésors extraordinaires…

Voici 7 incontournables à découvrir au centre-ville!

1- Le Grant Park

Le Grant Park est un vaste espace vert qui longe le lac Michigan à la hauteur du centre-ville. En plus de ses allées et jardins ornés de fontaines et monuments, on y trouve l’une des institutions qui font la fierté de la ville : l’Art Institute of Chicago. Ce remarquable parc urbain est devenu un important lieu de rassemblement lors des grands festivals, ou d’événements spéciaux comme les célébrations suivant la conquête d’un championnat par l’une des équipes sportives de la ville, ou l’élection à la présidence de Barack Obama, en 2008, alors que plus de 240 000 personnes l’ont acclamé ici. On en confia jadis l’aménagement aux frères Olmsted, qui imaginèrent un grandiose parc aux lignes formelles, à la manière des jardins de Versailles.

2- L’Art Institute of Chicago

Longeant Michigan Avenue, l’Art Institute of Chicago demeure la plus importante construction du Grant Park. Autour de ce musée aux lignes classiques se dressent quelques monuments dignes d’attention. Mais ce sont les trésors impressionnistes et postimpressionnistes de l’Allerton Building qui l’ont rendu célèbre de par le monde. Outre la plus importante collection du genre hors de la France, on y trouve une vaste rétrospective de l’histoire de la peinture européenne. La Modern Wing est l’autre élément phare du musée, avec sa collection d’art contemporain de 1945 à aujourd’hui et sa remarquable rétrospective de l’art moderne européen. Parmi les autres trésors de l’Art Institute figurent la collection de pièces asiatiques, la Chicago Stock Exchange Trading Room et le vitrail American Windows, signé Chagall.

3- Le John Hancock Center

Depuis la construction du John Hancock Center en 1969, ce fier édifice symbolise Chicago par son allure costaude, sa silhouette noire et les célébrissimes renforts croisés qu’arbore sa structure extérieure. La base de cet obélisque de 100 étages loge quelques boutiques et restaurants qui donnent sur l’agréable Garden Plaza, une jolie place agrémentée d’une fontaine prenant la forme d’un long « mur-cascade ». L’observatoire situé au 94e étage, baptisé 360 CHICAGO, est accessible au moyen d’un ascenseur ultrarapide qui s’y rend en 39 secondes! De là, la vue est saisissante de tous les côtés. Parmi les innovations, mentionnons des stations interactives et des audioguides en plusieurs langues, dont le français, mais surtout ces baies vitrées qui s’inclinent vers l’avant nommées TILT, qui offrent une vertigineuse vue en plongée sur le Magnificent Mile.

4- Le Magnificent Mile

La partie nord de Michigan Avenue, comprise entre la Chicago River et Oak Street, est devenue la Mecque du magasinage à Chicago. Boutiques chics, centres commerciaux et grands magasins s’alignent de chaque côté de l’avenue que l’on a tôt fait de surnommer le Magnificent Mile. Cette artère n’a toutefois pas toujours eu cette vocation. Avec la construction du Michigan Avenue Bridge, les choses se transformèrent rapidement. Le Wrigley Building, au sud, et le Drake Hotel, au nord, furent édifiés presque simultanément au début des années 1920 et vinrent délimiter ce qui devait devenir les « Champs-Élysées de Chicago ». D’autres édifices importants furent construits par la suite, mais ce n’est que dans les années 1970 qu’est vraiment né le Magnificent Mile, avec la construction de mégacentres commerciaux.

5- La Willis Tower

Jadis la Sears Tower, ce gratte-ciel de 110 étages fut le plus haut d’Amérique jusqu’à l’inauguration du One World Trade Center de New York en 2014. Construite entre 1968 et 1974, cette monumentale sculpture moderne en verre et en acier culmine à 442 m. Le hall principal est pour sa part orné d’une installation sculpturale colorée, œuvre d’Alexander Calder intitulée The Universe, qui évoque la théorie du big bang à l’aide de divers mobiles et éléments muraux. Au 103e étage de la Willis Tower a été aménagé un observatoire où il faut se rendre par temps clair : le Skydeck, où se trouve The Ledge, une série de boîtes de verre rétractables qui s’avancent hors de la structure pour offrir une vue sans obstruction sur tous les côtés… et même sous vos pieds.

6- Le Theatre District

Dans sa volonté de revitaliser le secteur du Loop, l’administration municipale a lancé ou financé de nombreux projets au cours des dernières années. La remise en état d’un quartier des théâtres en plein cœur du quartier des affaires compte parmi les plus réussies de ces initiatives. Aujourd’hui, des banderoles et des inscriptions sur les trottoirs délimitent le Chicago Theatre District le long et aux abords de Randolph Street. De nouvelles salles se sont ainsi ajoutées au Chicago Theatre, au Bank of America Theatre et à l’Auditorium Theatre, soit un ajout de 10 000 places de théâtre aux 15 000 sièges déjà existants dans le centre-ville : le Ford Center for the Performing Arts, le Cadillac Palace Theatre, le New Goodman Theatre et le DCA Storefront Theatre.

7- La Buckingham Fountain

Cette fontaine monumentale, point central d’une très belle place, fut inaugurée en 1927. Ses concepteurs s’inspirèrent du Bassin de Latone à Versailles. Ils réalisèrent une œuvre de bronze et de marbre rose de Géorgie deux fois plus grande que son modèle. Kate Buckingham avait, quelques années auparavant, fait don de l’argent nécessaire pour construire cette fontaine en l’honneur de son frère Clarence, l’un des mécènes de l’Art Institute. Le bassin symbolise le lac Michigan, et les paires de chevaux marins qui s’y ébattent représentent les quatre États qui bordent le lac. Au centre, un puissant jet d’eau est propulsé jusqu’à 40 m dans les airs. En 1995, on en perfectionna le système d’éclairage de manière à permettre de spectaculaires jeux de lumière.

 

Ce texte est un extrait de :

Escale à Chicago

Escale à Chicago

14,95$CAD
Aussi disponible: ePub PDF
Feuilleter un extrait.

Ce titre pourrait vous intéresser :

Escale à Chicago

Escale à Chicago

14,95$CAD
Aussi disponible: ePub PDF



Nous vous suggérons également

Escale à New York

14,95 $CAD
Ajouter au panier Ajouter au panier Aussi disponible :
ePub PDF

New York

24,95 $CAD
Ajouter au panier Ajouter au panier Aussi disponible :
ePub PDF

Escale à Boston

14,95 $CAD
Ajouter au panier Ajouter au panier Aussi disponible :
ePub PDF

 



 

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube vimeo flickr Instagram

securite

credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)