Des conseils pour vos réservations de billets d’avion

Accueil » Infos destinations » Art de vivre » Des conseils pour vos réservations de billets d’avion

wsfurlan / istock

Deux billets pour votre itinéraire

Si votre destination est une ville de moindre importance, il peut en coûter moins cher de réserver deux billets d’avion, un pour aller d’une grosse ville à l’autre, et ensuite un billet pour un vol local (mais vérifiez bien car c’est parfois c’est le contraire!).
Sachez que si votre itinéraire comprend deux billets d’avion différents, à fortiori s’il s’agit de deux transporteurs différents, par exemple Air Canada puis Ryanair, en cas de retard du premier, vous n’aurez généralement droit à aucune compensation si vous ratez le vol suivant. Et aucun des deux transporteurs ne se sentira obligé de vous aider. Il faut donc prévoir un bon délai entre les deux vols.

Vous devez aussi vérifier que les exigences en matière de visa vous autorisent à faire ces escales. Par exemple si vous arrivez en Australie avec un billet puis poursuivez vers la Nouvelle-Zélande avec un autre billet, vous pourriez avoir à obtenir un visa australien à l’avance, au risque que la première compagnie vous refuse l’embarquement.

Ça peut être l’occasion de vous reposer. Par exemple si vous faites Montréal – Bangkok avec Air Canada et ses partenaires, puis Bangkok – Phuket avec Nok Air, pourquoi ne pas passer une nuit près de l’aéroport à l’arrivée à Bangkok ? Ou encore, en profiter pour visiter la ville quelques jours, avant votre prochain vol. De cette façon, peu importe si votre premier vol est en retard, vous ne raterez pas le suivant.

Quel est le meilleur moment pour acheter vos billets d’avion ?

D’une manière générale, lorsqu’on est plus de sept mois à l’avance, les tarifs les meilleurs ne sont pas toujours disponibles. Par contre, lorsqu’on approche de la date de son voyage, il y a deux cas de figure : ou bien il reste beaucoup de billets à vendre et les transporteurs diminuent les prix; ou bien, il reste très peu de billets à vendre et les transporteurs augmentent les prix ! Réserver vos billets près de la date de départ s’avère donc risqué, à moins que vos dates soient flexibles; ou même, que vous soyez prêt à opter pour une autre destination, moins chère.

Souvent on trouvera les meilleurs prix environ 120 jours avant la date du départ.

L’application Hopper pour téléphone intelligent donne des statistiques sur les prix : tendance à la hausse ou tendance à la baisse, basé sur l’historique des années précédentes. Ce n’est pas infaillible mais ça peut être un bon outil pour décider d’acheter ses billets ou d’attendre.

Comment trouver de bons tarifs ?

Les comparateurs comme Skyscanner, Hipmunk et Kayak peuvent être utiles pour voir toutes les possibilités car en général ils donnent les tarifs de toutes les compagnies aériennes; mais attention, ce n’est pas toujours le cas et souvent les compagnies à bas prix (low-cost) ne se retrouvent pas dans ces comparateurs. Le site https://www.google.ca/flights permet aussi de voir les différentes possibilités. Les astuces de Google Flignts sont souvent pertinentes, comme par exemple de choisir un autre aéroport limitrophe; la possibilité de recevoir des alertes de changement de prix est aussi intéressante.

Le prix du billet, votre temps et votre confort

Très souvent les vols avec escales coûtent moins cher que les vols directs; vous devez toutefois soupeser l’inconvénient d’avoir à faire une correspondance, voire d’avoir à récupérer vos bagages et à passer l’immigration d’un pays où vous ne resterez pas (comme par exemple les USA s’ils se trouvent sur votre passage). Vous devez aussi vérifier que les exigences en matière de visa vous autorisent à faire ces escales. Plus il y a de segments de vols dans votre itinéraire et plus les risques de complication augmentent. Des retards de 2 ou 3 heures ne sont pas chose rare; le bureau des transports américain indique qu’aux USA, plus de 20% des vols accusent un retard de plus de 15 minutes et que le retard moyen est d’environ une heure. Voilà qui incite à payer un peu plus cher et opter pour un vol direct !

Pour votre confort, au moment de réserver, vérifiez ce qu’il en coûte pour choisir un siège mieux placé, avec plus d’espace pour les jambes. Ou encore, vérifier le prix en classe économie plus (ou premium economy), maintenant proposée par la plupart des transporteurs. Et si vous avez une occasion spéciale à célébrer, vérifiez aussi le prix en classe affaire; parfois, si vous avez de la chance, le montant additionnel sera sensiblement celui d’un bon repas… que vous dégusterez à bord !

 

 

Ulysse vous propose

Feuilleter un extrait.

Ce titre pourrait vous intéresser :

 



 

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube Instagram

securite


credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)