Lower Manhattan

Accueil » Infos destinations » États-Unis » New York » Lower Manhattan

Lower Manhattan | © iStockphoto.com/ Predrag Vuckovic

Au sud de 14th Street, le plan parfaitement quadrillé de Midtown et des quartiers du nord de Manhattan fait place à un entrelacs de rues étroites reflétant le caractère plus ancien des lieux. C'est ici que les Hollandais ont bâti La Nouvelle-Amsterdam et que, plus tard, les Américains développeront le commerce et la finance.

Battery Park, aménagé devant les tours de Lower Manhattan, offre des vues spectaculaires sur la baie de New York. La structure ronde au centre du parc, appelée Castle Clinton, est un ancien fort construit en 1811 pour défendre le port. Ce fort abrite un musée retraçant le passé hétéroclite du bâtiment ainsi que le comptoir de vente des billets pour les ferries (tra-versiers) conduisant à Ellis Island et à la statue de la Liberté, que l'on aperçoit au large. À l'est de Battery Park se trouve le Staten Island Ferry Terminal, où accoste le traversier qu'empruntent chaque jour des milliers de New-Yorkais pour se rendre au travail depuis leur borough de Staten Island.

Dans la baie de New York, sur une petite île rocailleuse, une grande dame de cuivre posée sur un socle de pierre se dresse fièrement. La statue de la Liberté (212-363-3200), haute de 91 m, fut offerte aux États-Unis par la France, qui voulait ainsi souligner l'amitié entre les deux nations et commémorer le centenaire de l'indépendance des États-Unis. Conçue dès 1874 par le sculpteur Frédéric Auguste Bartholdi et par l'ingénieur Gustave Eiffel, la statue ne fut installée sur son piédestal qu'en 1886. Elle a été pour les millions d'immigrants qui entraient dans le port de New York au début du XXe siècle, un symbole d'espoir et de liberté. Il est possible de monter dans les entrailles de la statue jusqu'à un observatoire aménagé dans le diadème, d'où le panorama est époustouflant. Cette ascension, qui peut durer deux heures, n'est pas conseillée pour ceux qui ont le vertige ou des pro-blèmes cardiaques. Il faut aussi avoir les jambes solides.

Le nombre d'immigrants arrivant à New York n'ayant cessé de croître pendant toute la seconde moitié du XIXe siècle, les autorités décidèrent d'aménager un centre d'accueil sur Ellis Island pouvant recevoir les foules d'Européens qui se pressaient alors aux portes des États-Unis. De 1892 jusqu'à sa fermeture en 1954, ce centre a accueilli plus de 12 millions de personnes. On y a depuis installé un musée, l' Ellis Island Immigration Museum (212-363-3200), accessible par ferry (voir texte sur Battery Park ci-dessus), où est abordée l'histoire de l'immigration en Amérique. Ellis Island est un véritable sanctuaire pour 40 millions d'Américains d'aujourd'hui, dont les ancêtres sont passés par là à leur arrivée dans le Nouveau Monde.

9/11

Le mardi 11 septembre 2001, vers 9 heures du matin, les New-Yorkais ont une vision apocalyptique lorsque deux avions de ligne emboutissent, à environ 20 min d’intervalle, les tours jumelles du World Trade Center, à Manhattan. Une heure plus tard, un autre avion fonce sur le Pentagone à Washington, et un quatrième appareil s’écrase au sol en Pennsylvanie. Oui, il s’agit bien d’attentats-suicides terroristes.

Les tours sont en feu, et la panique gagne les rues de New York. Puis les tours s’effondrent l’une après l’autre, dans un énorme nuage de fumée et de poussière, emportant avec elles plus de 2 800 personnes incluant quelque 350 pompiers et policiers. Ces images de fin du monde seront diffusées sur tous les petits écrans de la planète: les Twin Towers ne sont plus qu’un amas de décombres fumant. La zone, quant à elle déblayée en huit mois, sera baptisée «Ground Zero».

 

Le South Street Seaport Historic District (aux environs de Fulton Street, 212-732-7678), qui couvre quatre quadrilatères, est un des seuls ensembles de bâtiments commerciaux construits avant 1840 qui subsiste à New York. Les anciennes maisons d'import-export restaurées avec soin abritent de nos jours des boutiques de luxe et des restaurants. Elles témoignent de l'époque où le port de New York était le vrai moteur de l'économie de la ville. L'arrondissement historique classé comprend en outre un marché aux poissons, le Fulton Fish Market, ainsi qu'un musée maritime, le South Street Seaport Museum (12 Fulton Street, 212-669-9400), aménagé sur les quais auxquels on accède par un passage sous l'autoroute. On peut notamment y admirer plusieurs voiliers construits au début du XXe siècle.

Du musée maritime et du marché qui le jouxte, on peut contempler le Brooklyn Bridge, enjambant l'East River. Terminé en 1883, le pont comporte une large promenade réservée aux piétons d'où l'on bénéficie de vues extraordinaires sur les gratte-ciel de Manhattan. Le pont permet d'accéder au borough de Brooklyn, qui constituait jadis une municipalité autonome. Le secteur de Brooklyn Heights, au sud du pont, est particulièrement agréable.

 

Ce titre pourrait vous intéresser :

 



 

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube Instagram

securite


credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)