5 activités exaltantes dans le Bas-Saint-Laurent

Accueil » Infos destinations » Québec » Bas-Saint-Laurent » 5 activités exaltantes dans le Bas-Saint-Laurent

Bas-Saint-Laurent

La région du Bas-Saint-Laurent se trouve sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, là où il a déjà commencé à s’élargir avant de s’unir à la mer. Les villes et les îles où se situent les activités et les attraits sont Rivière-du-Loup, Kamouraska, Rimouski, Cacouna, les îles du Pot à l’Eau-de-Vie, l’île Verte, les îles du Bic et l’île aux Basques.

Les premiers habitants de cette région du Québec étaient, bien sûr, des Amérindiens dont la présence remonte à environ 11 000 ans.

Quelques nations amérindiennes y vivaient alors; aujourd’hui, c’est la nation malécite qui est la plus présente sur ce territoire.

Avant l’établissement des premiers Européens, des pêcheurs venus du nord de l’Espagne, les Basques, venaient ici pour chasser les baleines.

Ils les dépeçaient et faisaient fondre la graisse pour produire une huile qui servait à l’éclairage.

Voici cinq activités exaltantes à ne pas manquer dans la région du Bas-Saint-Laurent :

Parc de l’aventure basque en Amérique

Bas-Saint-Laurent

418- 851-1556 ou 877-851-1556, www.aventurebasque.ca
Ce parc n’en est pas un comme les autres! En fait, c’est un lieu qui rappelle la présence des Basques venus du nord de l’Espagne pour pêcher la morue et chasser la baleine, et ce, bien avant les voyages de Jacques Cartier!
Le Centre d’interprétation convie les visiteurs à vivre le parcours de ces gens de la mer qui sont venus naviguer et pêcher dans le Saint-Laurent et vivre sur l’île en face de Trois-Pistoles, nommée l’île aux Basques en leur honneur.

En juillet et août, le Parc de l’aventure basque offre plusieurs activités liées à la culture basque ainsi que lors du « Mois de l’archéologie » en août (consultez le site Internet www.archeoquebec.com pour connaître toutes les dates des activités). Ça vaut le coup!

 

Site historique de Pointe-au-Père

Bas-Saint-Laurent

418-724-6214, www.shmp.qc.ca
Cette visite regroupe trois lieux étonnants : le sous-marin Onondaga, le Musée Empress of Ireland et le phare de Pointe-au-Père.

Le sous-marin Onondaga
C’est à bord de ce vrai sous-marin qu’une soixantaine d’hommes naviguaient et vivaient pendant des mois. Il est d’ailleurs possible d’y passer une nuit.

Le Musée Empress of Ireland
Une nuit, en 1914, un grand bateau a coulé dans le fleuve en face de la ville de Rimouski. C’était l’Empress of Ireland. Au musée, on peut visiter virtuellement le bateau et voir les « trésors » trouvés dans l’épave qui donnent un bon aperçu de la vie que l’on menait à bord. Grâce à une projection multimédia (photos et effets sonores), on peut aussi vivre avec émotion le dernier voyage de l’Empress of Ireland.

Le phare de Pointe-au-Père
Il y a 128 marches à gravir pour découvrir, tout en haut, « le feu dioptrique », soit le mécanisme qui permettait la projection d’une forte lumière qui guidait les bateaux sur la mer. C’est l’un des plus hauts phares du Canada.

NOTE: Il est aussi possible de passer la nuit à bord du sous-marin Onondaga et dans le phare de Pointe-au-Père avec réservation.

 

Le parc national du Bic

Bas-Saint-Laurent

418-736-5035 ou 800-665-6527, www.sepaq.com/pq/bic
Ce parc longe le fleuve où, de la rive, on peut apercevoir des phoques ou les observer de plus près en participant à une excursion guidée en kayak de mer.

Il est également possible de se balader librement dans ce parc à pied ou à vélo, ou de s’inscrire à des activités guidées, comme une randonnée ou une balade en minibus.

 

Domaine Valga - La Forêt de Maître Corbeau

Bas-Saint-Laurent

418-739-4200, www.domainevalga.com
Pour les amateurs de sensations fortes, la forêt très ancienne de Maître Corbeau cache en son cœur un sentier suspendu de 1 676 m de long au cours duquel se succèdent 74 jeux avec niveau de difficulté croissant. En plus d’abriter le sentier, la forêt avoisine un beau lac où il est possible de pratiquer plusieurs activités aquatiques et nautiques (baignade, canot, kayak et d’autres encore).

Consignes pour le sentier suspendu : pour les niveaux 1 et 2, la taille minimale est de 1,20 m; pour les niveaux 3, 4 et 5, elle s’élève à 1,40 m. Consigne tyrolienne : mesurer au moins 1,40 m.

 

Le Canyon des Portes de l’Enfer

Bas-Saint-Laurent

418-735-6063, www.canyonportesenfer.qc.ca
Le Canyon des Portes de l’Enfer est si profond que ses falaises atteignent jusqu’à 90 m de haut par endroits! Pour relier les deux côtés, on emprunte une passerelle qui se balance à 63 m dans les airs; elle est, dit-on, la plus haute au Québec.

En bas, il y a la rivière Rimouski et, pour atteindre son niveau, il faut descendre un escalier de 300 marches… qu’il faudra remonter ensuite! Sur les lieux, on trouve aussi des sentiers pédestres de 1 à 14 km qui rejoignent la chute Chaude, haute de 20 m.

 

Ce texte est un extrait de :

Le Québec... Trop cool!

Le Québec... Trop cool!

19,95$CAD 24,95$CAD
Aussi disponible: ePub PDF
Feuilleter un extrait.

Ce titre pourrait vous intéresser :

Le Saint-Laurent - guide de découverte

Le Saint-Laurent - guide de découverte

24,95$CAD 34,95$CAD
Aussi disponible: PDF

 



 

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube vimeo flickr Instagram

securite

credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)