Climat de New York

Accueil » Infos destinations » États-Unis » New York » Climat de New York

© iStockphoto.com/Tomas Sereda

Retour à la page Climat de nos destinations

Pour comprendre le climat tempéré et humide de New York, il faut savoir sentir le vent. Celui qui vient de l'ouest apporte généralement à la ville du temps sec. La chaîne des Appalaches dresse en effet une barrière entre le littoral atlantique et le Midwest américain. Au contact de ces montagnes, une bonne partie de l'humidité contenue dans les vents des plaines se condense en averses de pluie ou de neige. En revanche, rien n'empêche l'air chaud et humide de remonter depuis le golfe du Mexique, au sud, jusqu'à New York. Cette humidité et celle provenant du courant chaud atlantique Gulf Stream peuvent fournir d'abondantes munitions aux orages, ouragans et tempêtes de neige. C'est particulièrement vrai lorsqu'un de ces vents chauds et humides télescope une masse d'air arctique. La ligne de friction entre les deux courants d'air devient alors une véritable usine à produire des vents violents et des précipitations abondantes.

L'humidité et la chaleur de l'océan Atlantique ont toutefois un effet bénéfique, puisqu'elles contribuent à tempérer les grandes chaleurs estivales et les froids les plus mordants de l'hiver. Et la chose n'est pas sans importance à New York al0ors que les températures ont déjà grimpé à plus de 40°C en été et descendu à -25 °C en hiver.

Évidemment, rappelons-nous qu’il s’agit là de moyennes et qu’il faut les prendre avec un grain de sel lorsque viendra le temps de faire notre valise. D'abord, il tombe sous le sens qu'il fait plus chaud à midi sur le macadam qu'à minuit au bord de l'eau. Ensuite, l'histoire récente est remplie de phénomènes météorologiques qui ont durement malmené les statistiques. El Niño n'a aucun égard particulier pour les touristes...

À noter également que durant l'hiver, certaines précipitations tombent sous forme de neige. Pour avoir une idée du volume des averses, il faut considérer que la neige tient environ 10 fois plus de place que la pluie. Par exemple, si New York connaissait un mois de décembre particulièrement froid mais normalement pluvieux, il tomberait environ 97 cm de neige au Times Square avant que l'on y fête l'arrivée du Nouvel An.

Un dernier phénomène climatologique mérite d'être signalé, celui-là propre à Manhattan. Les tours qu'on y a construites sont autant d'obstacles artificiels à l'écoulement du vent. Cela peut causer des bourrasques inattendues et des courants ascendants lorsque le vent s'engouffre entre les gratte-ciel. Ça peut être très désagréable pour qui aime porter un chapeau ou se réfugier sous un parapluie. 

Mois
Précipitations (cm)
Température moyenne (°C)

Janvier

8,1

0

Février

7,9

0,8

Mars 

10,7 

5,2

Avril

9,7

11,2

Mai 

9,7 

17,0

Juin

8,1

21,9

Juillet

9,7 

25

Août 

10,2 

24

Septembre

9,4

21

Octobre 

8,6 

14,2

Novembre

0,4 

8,3

Décembre 

9,7

2,6

 

 

 

 

Ce titre pourrait vous intéresser :

 



 

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube Instagram

securite


credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)