Seattle (Washington)

Accueil » Infos destinations » Amérique du nord » États-Unis » Seattle (Washington)

Pas de légende | © iStockphoto.com/ neelsky

Réputée à la fois pour la qualité de vie qu’elle offre et pour sa verdure omniprésente, Seattle est la reine verdoyante de l’Evergreen State qu’est l’État de Washington. Bâtie sur sept collines, à l’instar de Rome et de San Francisco, elle est entourée de montagnes aux sommets enneigés et parcourue de lacs où les eaux douce et salée cohabitent, le tout bercé par l’Elliott Bay, qui se déverse dans les bras du Puget Sound puis dans le Pacifique.

Son histoire a été marquée par la ruée vers l’or du Klondike à la fin du XIXe siècle (qui a assuré son économie jusqu’à la Première Guerre mondiale), par la fondation de Boeing, l’une des plus grandes compagnies d’aviation, et par deux expositions universelles.

Cette jeune ville, qui n’a pas 200 ans, peut se targuer aujourd’hui d’être l’un des pôles importants des technologies de l’information alors que de grandes entreprises, comme Microsoft, Amazon, T-Mobile US et Nintendo of America, sont installées à Seattle même ou dans sa banlieue. Elle abrite également un nombre impressionnant de cafés, la révolution Starbucks y ayant débuté en 1971, tout comme plusieurs microbrasseries, distilleries et vignobles, ce qui fait dire à certains qu’à Seattle, tout commence par un café, se poursuit par un verre de vin et se termine par un alambic aux origines immémoriales.

Près de la mer, le Pike Place Market ressemble beaucoup aux marchés européens, bien qu'il soit empreint d'une touche «javelisante» américaine. Situé au coeur de la ville, ce marché est bondé de marchands de poissons, de vendeurs de t-shirts et de musiciens troubadours qui, aisément, attirent les foules. Les plus téméraires voudront se rendre au Pike Place Fish Co, juste de biais avec le Pike Place Market, où de 7 h à 9 h échouent les premiers arrivages et où les marchands, de bons vivants, font vibrer leurs cordes vocales en chantant en harmonie les commandes de leurs clients.Des magasins et un grand nombre de restaurants se trouvent sur les nombreux paliers de Pike Place Hillclimb, les escaliers descendant jusqu'à Alaskan Way et au Waterfront. Mais n'ayez crainte! Un ascenceur vous attend pour le retour. Le Waterfront servait autrefois de débarcadère aux nouveaux riches qui revenaient extasiés de leur périple au Klondike, au temps de la Ruée vers l'or de la fin du XIXe siècle. Les gens de Seattle et les visiteurs s'en servent main-tenant comme lieu de promenade.

L'architecte Robert Venturi, né à Philadelphie, est l'auteur du Seattle Art Museum (100 University Way, 206-654-3100), dont l'architecture saisissante est l'intérêt premier. C'est à un bloc au nord du musée que la Seattle Art Gallery (sur 1st Avenue, à l'intérieur de l'Alcade Plaza Building) expose des gravures d'artistes locaux ainsi que des oeuvres d'art contemporain.

Entre 4th Avenue et 5th Avenue, le Westlake Park, longeant Pike Street, reçoit souvent la visite de musiciens démontrant leur expertise sur des steel drums, instrument provenant de Trinidad, et la détente, malgré tout, est au rendez-vous. En vous pro-menant dans ce parc, vous croiserez le Pacific Science Center (206-443-2001), qui abrite un cinéma IMAX (206-443-4629) ainsi qu'un laserium (206-443-2850), où, en soirée, les représentations sont rehaussées des trames de groupes rock des années soixante-dix comme The Doors ou Led Zeppelin, et d'autres plus contemporains comme Nine Inch Nails et Marilyn Manson.

L'exposition internationale de 1962 laissa des traces à Seattle, comme en témoigne la Space Needle (206-443-2111), une tour d'allure ultramoderne couronnée, à son sommet, d'un restaurant pivotant qui offre une vue frappante sur la ville.

Le quartier de l'Université déborde de jeunes étudiants épris de savoir. La University of Washington («U-Dub»), située entre Union Bay et Portage Bay au nord du centre-ville, est envahi par quelque 33 000 étudiants. Les marchands et autres commerçants s'y sont précipités : il est facile d'y trouver ce que l'on cherche. En effet, plusieurs restaurants proposant des menus très variés et même internationaux y ont pignon sur rue; des coffees-houses y croissent un peu partout; des magasins bric-à-brac exposent des objets de toute sorte, susceptibles d'en intéresser un grand nombre. University Way, mieux connue sous le sobriquet de «Th'Ave» (prononcé en une seule syllabe), constitue l'avenue par excellence lorsqu'il s'agit de trouver un bon restaurant, un café, un bar de jazz ou un cinéma.

Le Thomas Burke Washington State Museum (angle NE 45th Street et 17th Avenue NE, 206-543-5590), se dressant au nord-ouest du campus de l'université, présente une belle collection consacrée aux peuples amérindiens qui habitaient ou vivent sur la côte du Pacifique.

Les quartiers Queen Anne et Fremont, ponctués de plusieurs bars, sont les plus fréquentés par les étudiants de «U-Dub». L'une de ses principales attractions est le magasin de disques Archie's McPhee's (3510 Stone Way, 206-545-8344), où l'on retrouve les classiques du punk et du funk et les souvenirs ringards de collectionneurs fanatiques dans un brouhaha de kitsch.

 

Ce titre pourrait vous intéresser :

 



 

 

» Accueil
» Qui sommes-nous?
» Communiqués de presse
» Ulysse dans les médias
» Devenir affilié

Catalogue Ulysse : découvrez tous nos titres

» Auteurs recherchés
» Photos recherchées
» Emplois chez Ulysse
» Annoncer sur notre site

» Foire aux questions
» Sécurité et confidentialité
» Conditions de vente
» Délais de livraison

» Livraison gratuite
» Nous contacter
» Nos succursales
» Librairie de voyage en ligne

       

Suivez les Guides Ulysse sur :

facebook twitter pinterest google+ youtube Instagram

securite


credit sodec et gouvernement du Canada

Veuillez sélectionner la zone correspondant à votre emplacement :


canada  Canada

franceMet  France métropolitaine

usa  États-Unis

Grande Bretagne  Royaume-Uni

autre  Suisse, Belgique et Luxembourg

autre  Reste du monde (incluant les Dom Tom)